Temps requisComplexitéOutils & Matériaux

1 heure

Facile

Communs pour le travail du cuir

Ce projet est un peu spécial pour moi car la réalisation de ce genre de cartes postales a été ma voie d'entrée dans le monde des arts créatifs. Sans partir dans l'autobiographie, je vais vous donner un peu de contexte:

Dans une autre vie j'étais programmeur. À l'époque (et toujours) j'avais beaucoup d'admiration pour mes amis artistes. Le processus créatif m'apparaissait plein de magie de et mystère.

Par la suite j'ai commencé mon périple autour du monde en vélo. Environ une fois par mois, j'envoyais des cartes postales à mes amis et à ma famille pour les rassurer. Au début je collais simplement une fleur récupérée en route sur le dos de la carte pour ajouter un petit détail personnalisé. Cette tradition a évolué peu à peu. Au début j'utilisais simplement des cartes que j'achetais toutes faites en ajoutant une fleur comme je le disais. Puis je me suis mis à composer mes propres cartes en remplissant une face d'un papier canson format carte postale de fleurs en motifs aléatoires. En Iran, deux amies m'ont introduit à l'idée de combiner dessin et pétales pour composer différentes scènes sur les cartes. J'ai commencé à utiliser des motifs non-abstraits après ça mais toujours en utilisant des illustrations que je trouvais en ligne.

Je suis donc très heureux de partager aujourd'hui la première carte que j'ai dessinée moi même.


Pré-requis


Outils

  • Couteau de précision ou ciseaux
  • Un vieux pinceau ou quelque chose pour étaler la colle de manière uniforme

Nomenclature

  • Pétales de fleurs de différentes couleurs
  • Postcard size watercolor paper (10x15cm)
  • Colle à papier

Modèle

Vous souhaitez peut-être dessiner votre propre paysage. Dans le cas contraire, j'ai préparé un modèle prêt à l'emploi.

Le PDF gratuit peut être téléchargé ici.

Étapes de conception


Sécher les pétales

Ma partie favorite, étant donné qu'il s'agit d'aller se promener en quête de fleurs aux belles couleurs.

Je sèche mes fleurs dans un livre épais pendant une semaine ou deux. Je sépare les pétales pour les répartir entre deux pages, en répétant l'opération avec une bonne quantité de pages entre chaque paquet de pétales pour réguler l'humidité dans le livre pendant le séchage. Si les pétales ne sèchent pas assez vite ils perdront leurs couleurs ou pire, ils moisiront.

Mes espèces de fleurs favorites pour ce genre de projet sont les bougainvilliers, l'hibiscus et les roses trémières. Elles sèchent facilement, poussent dans des couleurs variées et leurs pétales larges rendent le travail plus facile.

.

Même si l'on utilisera que des pétales dans ce tutoriel, rien ne vous empêche d'expérimenter avec des morceaux de tissu ou de feuilles séchées. J'ai même vu des artistes sénégalais utiliser des ailes de papillon pour des réalisations similaires à ce qu'on va faire.


Préparation du dessin et des éléments de la carte

Si vous utilisez le modèle prêt à l'emploi, il est temps de l'imprimer. (ou de le télécharger si ce n'est pas encore fait).

Pour ceux (ou celles) qui avez choisi de dessiner votre paysage, c'est assez simple.

Dans un rectangle de 10x15cm de coté, tracez l'horizon à environ 2/3 de la hauteur.

Dessinez des lignes irrégulières partant des cotés et convergeant plus ou moins vers le centre de l'horizon. Ajoutez un pic montagneux au milieu et la réflexion de la chaîne de montagne la plus proche dans l'océan.

Utilisez un bouchon de bouteille ou un quelconque objet circulaire pour tracer le soleil couchant derrière les pics montagneux.

Finalement re-copiez les lignes des différents éléments de votre dessin sur du papier calque. Retournez le papier calque et reportez les lignes ainsi tracées sur une feuille de papier blanc.

L'opération de transfert du papier calque à la feuille est nécessaire pour séparer les différentes formes et en obtenir une version en miroir de manière à pouvoir coller les pétales du bon coté par la suite et obtenir une version "à l'endroit" du dessin.

À présent et aussi bien pour ceux qui ont dessiné le paysage que pour les utilisateurs du modèle: séparez les différents éléments en découpant grossière,ment autour des formes tracées.


Peinture de l'arrière plan

Tracez l'horizon d'un trait de crayon très léger.

Préparez les deux bleus qui vont respectivement représenter le ciel et l'océan.

Peignez l'arrière plan en réalisant un dégradé entre le haut et le bas de la carte. Le dégradé converge vers la ligne d'horizon ou les deux couleurs se fondent dans leur composante la plus clair.


Collage et découpage des pétales

Collez les pétales sur les différents éléments du collage en utilisant de la colle pour papier légèrement diluée à l'eau.

Les pétales doivent être collés du coté opposé au dessin de la forme pour que le dessin soit utilisé pour les découper par la suite.

Laisser sécher et découper les formes en suivant le tracé. Utilisez des ciseaux ou un couteau de précision à votre guise.

Un petit conseil pour les impatients - comme moi - qui ne souhaitent pas attendre que les pétales sèchent: placez vos morceaux de papier/pétales collés sur une assiette et dans le micro-onde. 10/15 secondes de réchauffage à la fois avant de vérifier qu'ils ne sont pas en train de partir en fumée. Ça fonctionne bien.


Gluing the cutouts on the card

Suivez la séquence indiquée par la numérotation des éléments sur le modèle pour coller les différents éléments les uns après les autres.

La réflexion de la chaîne montagneuse est collée en premier de manière à pouvoir utiliser la tranche pour placer les autres éléments avec exactitude. Les éléments les plus lointains par rapport à la perspective sont collés par la suite par ordre de distance (du plus lointain au plus proche).


Ajustement des bordures

J'utilise du scotch de peintre quand je peins à l'aquarelle pour prévenir le gondolement du papier mais aussi parce-que j'apprécie l'esthétique donné par le cadre blanc qui résultera de son emploi.

Si vous aussi en avez utilisé il vous faudra ajuster la bordure du collage en découpant l'excès qui dépasse sur le scotch. Un couteau de précision et une règle sont de rigueur pour ce faire.

Prenez soin de découper avec soin pour ne pas entailler le papier aquarelle.


Résultat final

Après avoir décollé le scotch des bordures j'ai ajouté un petit tampon dans le coin comme dernier détail pour signer la carte.

À part ça, c'est tout bon. Félicitations!

Notes de bas de page


Le contenu en ligne suivant m'a apporté assistance technique ou inspiration durant la réalisation de ce projet:

Laisser un commentaire